Mariage Gay: la lente évolution des mentalités

Une infographie du Washington Post montre qu’après les votations du 6 novembre, au cours desquelles trois États ont approuvé – chose inédite – par voie référendaire la validation du mariage gay, neuf États (Connecticut, Iowa, Maine, Maryland, Massachusetts, New Hampshire, New York, Vermont, Washington auxquels il faut ajouter  le district de Columbia) sont en passe désormais de permettre le mariage gay (ou le permettent déjà). Mais à l’échelle du pays, 31 États le prohibent.

Il y a quelques jours, la Cour suprême a décidé d’accepter d’examiner la question à travers deux éléments, la proposition 8 en Californie invalidée par la 9e Cour d’appel de circuit et la constitutionnalité du Defence of Marriage Act (DOMA). Les cas devraient être entendus en mars, et la décision rendue en juin 2013. À ce titre, les juges ont choisi d’examiner le cas d’Édith Windsor, qui, à la mort de son épouse, a dû payer des droits de mutation de 363 000 dollars, là où, étant mariée, elle n’aurait dû en payer aucun si elle avait été mariée à un homme, en application d’une décision Windsor v. United States 2012, de la 2e Cour d’appel de circuit de New York. La carte du Washington Post ne devrait donc pas changer avec l’été prochain…

 

Des États (plus ou moins) unis: les droits des gays

Une très belle infographie du Guardian, qui montre à quel point le droit varie d’un État à l’autre aux États-Unis. La classification par région est également un excellent indicateur de l’état des « guerres culturelles ».

À noter que la version en ligne sur le site du Guardian est interactive…

Vote en Caroline du Nord et mariage homosexuel aux États-Unis

À l’heure où la Caroline du Nord approuve un amendement prohibant le mariage gay, le Guardian fait le bilan des droits des gays aux États-Unis, par État.

Et le LA Times va devoir ajuster sa carte (à jour de février 2011) en assombrissant la couleur de la Caroline du Nord. Désormais, les mariages homosexuels n’auront (de nouveau?) plus d’existence légale dans le Dixieland.

En réalité, la carte du Pew Center on the States ressemble désormais plutôt à cela (le code couleur est ajusté)

En notant donc que la Caroline vient de se prononcer. POurtant, en août dernier, l’attitude de l’opinion publique paraissait aller dans un sens plus favorable à la cause gay.

Il sera donc intéressant d’observer le positionnement des Log Cabin Republicans face à cette tendance sudiste dans la campagne présidentielle. Il faut dire que à l’inverse de McCain qui s’opposait à cette interdiction (et que les Log Cabin avaient soutenu) et de W. Bush qui s’inscrivait sans réserve dans la mouvance religieuse (et dont les Log Cabin, pour la première fois depuis leur création en 1977, s’étaient distancés), Mitt Romney n’est pas toujours très clair sur les enjeux homosexuels – mais est-ce véritablement surprenant.

Avec la Caroline du Nord, c’est donc le 34e scrutin depuis 1998 sur le mariage gay. Et le 33e échec de la cause gay. Si l’opinion publique paraît globalement plus favorable aux droits des homosexuels qu’il y a dix ans, il reste que, dans le secret de l’isoloir, l’institution du mariage reste figée.