Un tiers parti 3.0

À défaut de voir émerger un tiers parti traditionnel au niveau national durant le cycle 2012, certains, dont David Brooks, souligne la montée en puissance de Americans Elect, (créé en 2008) structure non-partisane (c’est un groupe 501(c) à but non lucratif), vouée à faire émerger un candidat tiers, par le biais de la démocratie directe électronique, plus représentatif des aspirations des Américains.

L’ambition d’Americans Elect est d’être présent sur le bulletin du 6 novembre prochain dans les 50 États et le district de Columbia, ce qu’ils pourraient parvenir à accomplir: en effet, c’est en collectant 1,62 millions de signatures qu’ils ont obtenu de figurer sur le bulletin californien (mais aussi en Arizona, Kansas, Nevada, Michigan, Floride, Ohio, Alaska, Utah, Colorado, Mississippi, Rhode Island et Arkansas), acquérant de ce fait une stature nationale.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.