Le vote par anticipation

Ils sont déjà 19 millions à s’être prononcés, par anticipation, avant le 6 novembre. Ce qui représente la moitié du vote par anticipation de 2008. L’ouragan Sandy va assurément fausser la donne en limitant la possibilité de s’exprimer avant l’heure dans les États plus particulièrement touchés qui ont dû fermer et devront déplacer (même le 6 novembre) un certain nombre de bureaux de vote.

Dans ce domaine comme ailleurs, il n’y a pas de normes:

  • 35 États dont le District de Columbia (la capitale) permettent le vote par anticipation
  • 2 États n’ont PAS de bureaux de vote: tout se fait par courrier postal
  • c’est au Nevada que l’on a le plus voté par anticipation en 2008 (46,5%)
  • le vote par anticipation a commencé en Caroline du nord, le 7 septembre, deux mois avant l’élection proprement dite.


Le vote par anticipation devrait favoriser les Démocrates, si on en croit les premières évaluations. Il va toutefois être plus difficile d’évaluer la progression du vote par anticipation et l’évolution de la course car les sondages ne s’appuient plus, en raison de l’ouragan, sur le même échantillonnage qu’avant la catastrophe.



Citer ce billet
Elisabeth Vallet (2012, 31 octobre). Le vote par anticipation. À la Maison-Blanche. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v4pp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.