Selon que vous serez puissant ou misérable… (de la difficulté de voter)

Une étude publiée dans Political Science Quaterly, reprise par le Pew Research Center, et redessinée ici, définit un indice de complexité des bulletins de vote aux États-Unis. Elle conclut au fait que, si le taux de scolarisation moyen des Américains est de 8 années d’étude (donc sans diplôme secondaire), un grand nombre de bulletin requéreraient, en raison de leur grande complexité (design inadequat, trop grand nombre d’informations, bilinguisme, questions trop complexes, formulation obscure) des diplômes universitaires pour les comprendre dans leur entièreté. Voire plusieurs post-doctorats.


Source : D’après Shauna Reilly, Sean Richey (2011), Ballot Question Readibility and Roll-Off : The Impact of Language Complexity, Political Research Quarterly, 61,1, p. 59-67, à partir d’une infographie du Pew Research Center.


Citer ce billet
Elisabeth Vallet (2012, 30 octobre). Selon que vous serez puissant ou misérable… (de la difficulté de voter). À la Maison-Blanche. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v4pl

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.