Bulletins, Palm Beach County. La saga en fait que commencer

Voici un complément au papier sur les “fractures électorales de la démocratie américaine”, publié sur le blog Visions Carto du Monde Diplomatique:

Dans le comté de Palm Beach, rendu célèbre en 2000 en raison des errements autour du recomptage du fameux bulletin papillon, deux erreurs d’impression pourraient de nouveau placer ces fameux bulletins de vote sous la loupe des scrutateurs, des médias et des armées d’avocats déployées sur le terrain par les deux partis.

Incertitude

Photo : Marta Lavandier (http://www.2000presidentialelection.com/)

 

Dans le premier cas, il manquait un entête dans le bulletin de vote par anticipation. Ce qui a conduit à un traitement manuel de 27 000 bulletins, puisque la machine de vote n’était pas en mesure de lire le bulletin en question.

Rebelote avec les nouveaux bulletins émis après que ce problème ait été rectifié. Dans la nouvelle version, une page a été imprimée deux fois, se substituant à une autre qui ne l’a pas été. Ainsi les électeurs risquent de voter deux fois pour de mêmes questions référendaires en l’occurrence (sur les amendements 1, 2, 3 à la Constitution de l’État), et de ne pas se prononcer sur celle qui manque (amendement 4 en partie, et surtout amendement 5 – ce dernier modifiant substantiellement l’équilibre des pouvoirs dans le système politqiue de Floride). Comme le souligne un journal local , les électeurs font donc face à un dilemme. Doivent-ils réclamer un bulletin corrigé (et courir le risque de ne pas le recevoir à temps) ou remplir malgré tout le bulletin partiel qu’ils ont entre les mains (au risque qu’il ne soit simplement pas compté).

La saga du recomptage ne fait que commencer…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.