Les priorités des Américains à la veille du discours sur l’état de l’Union

Ce 28 janvier 2014, au soir, à l’heure de grande écoute, Barack Obama s’adressera au Congrès – et aux Américains – lors du rituel discours sur l’état de l’Union. Alors que sa cote de popularité se monte à 51% – ce qui correspond grosso modo à son niveau médian – le président des États-Unis va devoir faire oublier qu’il est un canard boiteux (lame duck president), qu’il vient de vivre la pire année de son mandat (la fameuse malédiction de la sixième année/ malédiction du second mandat), qu’à la veille des élections de mi-mandat en novembre prochain il a grandement décliné en popularité chez les Hispaniques (de 74% lors de sa réélection à 62% aujourd’hui). Bref, il va devoir se faire rassembleur et ferme.

Or, les priorités des Américains se sont ajustées.

Désormais, selon le Pew Research Center, le déficit n’est plus au sommet des priorités des Américains (ce qui, théoriquement, dessert les Républicains): l’économie et la relance, ainsi que la lutte contre le chômage, sont les premières priorités des Américains. Et en troisième position, dans des proportions comparables à 2011 (donc à la veille de la réélection de Barack Obama), arrive la lutte contre le terrorisme.

1-25-2014_01-2

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *