Cette Amérique qui ne veut pas de l’Autre – Record d’expulsions aux États-Unis

Ils auront été 419 384 à être reconduits à la frontière états-unienne en 2012, un record encore jamais atteint par les autorités américaines – et  diffusé par le  U.S. Department of Homeland Security. Et 1,6 millions entre 2009 et 2012. Le chiffre des expulsions est en hausse continue et doit être jumelé avec les résultats des arrestations à la frontière (qui ne compte donc pas dans les expulsions) et qui sont également en augmentation.

FT_DHS

Il faut également voir ce phénomène avec les chiffres du Pew Hispanic Center, qui montre l’inversion du flux de migrants entre les États-Unis et le Mexique.

 L’effet de la crise aux États-Unis, le ralentissement économique (et ce faisant la hausse du taux de chômage), le durcissement des politiques frontalières, l’effet du mur frontalier (poussant les migrants potentiels sur des routes beaucoup hasardeuses, dangereuses et coûteuses), l’évolution de la société mexicaine (notamment en termes démographiques) et la menace d’être expulsé (au vu de la hausse des chiffres) semblent dissuader de plus en plus de candidats à l’immigration.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *