Obama gagnera le vote populaire: l’avenir est dans les cartes

L’avenir est au moins dans UNE carte, celle du Washington Post, qui montre que l’écart de voix entre les deux candidats en 2008 est tellement important (au profit d’Obama) que les cartographes de ce journal ne peuvent imaginer, malgré les prédictions des prophètes de malheur, que B. Obama emporte les 270 grands électeurs requis sans pour autant gagner la majorité des suffrages populaires.

La légitimité dont dispose un président est déterminante dans le système constitutionnel américain, car pour l’essentiel, sa capacité de gouverner réellement repose sur son pouvoir de persuader. Évidemment diminué si il part avec une légitimité amoindrie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *